L’Élyme des sables s’est fait voler… ou plutôt emprunter des arbres

Des bénévoles de la Société d'horticulture poursuivront le travail au jardin derrière L'Élyme des sables. (photo Facebook L'Élyme des sable)

L’Élyme des sables s’est fait voler deux arbres en début de semaine, mais un message Facebook sur la page de l’organisme a permis leur retour dans la cour arrière sur la rue Arnaud, au grand plaisir de la Société d’horticulture de Sept-Îles qui a transformé un terrain de sable et de roches en magnifique jardin.

La directrice de la maison de soins palliatifs Suzanne Cassita se réjouit du dénouement heureux. Elle a lancé une alerte au vol sur les réseaux sociaux et les deux arbres sont réapparus dans la nuit. Elle a simplement expliqué que depuis 8 ans, des bénévoles chevronnés travaillent d’arrache-pied pour créer un magnifique espace de verdure et de couleur qui est très apprécié des résidents en fin de vie et leurs familles.

Se faire ravir, sans remord, sur un terrain privé des arbres financés par un programme de la corporation de l’environnement a été jugé inhumain et décourageant par l’équipe de bénévoles. «Heureusement, ça finit bien», conclut Suzanne Cassita qui remercie la Société d’horticulture.