L’englacement du Saint-Laurent en retard de quatre semaines

Photo archive macotenord.com

Le premier mois de 2024 a été plutôt doux dans la région selon le bilan météorologique mensuel d’Environnement et Changement climatique Canada, ce qui a des conséquences dans le golfe.

À la station météorologique de Sept-Îles, la température moyenne a été de -11,5 °C, soit 3,8°C de plus que la normale saisonnière qui est de -15,3°C.

Ce bilan météo est assez similaire dans une grande partie de l’Est-du-Québec, ce qui a des conséquences dans le fleuve. Environnement et Changement climatique Canada note que la couverture de glace sur le Saint-Laurent a été impactée de manière historique.

Le golfe a commencé le mois de janvier avec une couverture glacielle de seulement 0,1 %. Elle a atteint 4,9 % au cours du mois, mais est redescendue à 2,6 %.

C’est un record de faiblesse tandis que la normale est de 21,2 %. L’englacement est donc en retard de 4
semaines par rapport à la normale.

«Il s’agit de la troisième couverture de glace la plus faible pour le mois de janvier depuis le début des relevés, soit depuis la saison 1968/69 », note ECC Canada.

Enchaînement de tempêtes

On retiendra aussi du mois de janvier, l’enchaînement de tempêtes sur la Côte-Nord. Pas moins de trois en une semaine ont frappé Sept-Îles au début du mois, entraînant notamment des fermetures de routes et d’écoles.