L’entente de développement culturel financera quatre projets en arts visuels et une enquête sur les surnoms

Le capelan roule sur la Côte-Nord.

Cinq projets ont été retenus par le comité d’analyse de l’entente de développement culturel de la Ville de Sept-Îles. Le Fonds de Développement culturel financé par la Ville, le gouvernement du Québec et l’Aluminerie Alouette versera 28 500$ en bourses et en subventions.

L’enquête sur l’usage traditionnel des surnoms dans le grand Sept-Îles sera réalisée par la Société historique du Golfe. Le regroupement d’artistes Panache Art actuel réalisera une Virée d’Art public et animera l’Espace Panache.

Le Fonds permettra aussi la réalisation du projet Dessine-moi le Nord par l’enseignante en Arts plastiques du Cégep de Sept-Îles Reine Saulnier. L’artiste Michelle Lefort obtient une Bourse Alouette pour un projet appelé « Le capelan roule »

Ces projets se sont démarqués par leur caractère novateur et les retombées dans le milieu, affirme l’agente culturelle de la Ville de Sept-Îles Pascale Malenfant.