Les 9 chefs de la Nation innue ont discuté de droits et du caribou avec Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau a écouté les neuf chefs de la Nation innue vendredi à Sept-Îles. (photo Nation innue)

Les neuf chefs des communautés innues du Nitassinan sont satisfaits de leur rencontre de vendredi à Sept-Îles avec le premier ministre Justin Trudeau. Ils ont discuté de plusieurs enjeux pour initier un protocole politique de collaboration. Les droits des Premières Nations et la protection de l’habitat du caribou furent au cœur du dialogue.

Le chef d’Ekuanitshit estime que le passage de Justin Trudeau sur le territoire innu confirme l’importance qu’il accorde aux enjeux autochtones. «Il reste beaucoup de chemin à parcourir. Il faut tenir le gouvernement fédéral imputable de ses promesses», déclare Jean-Charles Piétacho.

Pour sa part, le chef d’Uashat mak Mani-utenam Mike Mckenzie affirme avoir insisté auprès du premier ministre du Canada sur l’importance d’avancer dans la reconnaissance des droits et la protection d’atiku. Le chef d’Unamen Shipu Brien Mark a demandé la souveraineté de la Nation innue sur le territoire ancestral.

De son côté, le premier ministre Trudeau tenait à parler de réconciliation avec les leaders autochtones réunis à Sept-Îles-Uashat, ainsi qu’à approfondir divers sujets comme les opportunités de développement économique et les infrastructures.