Les aînés de la région pourront bientôt se transformer en livres vivants

Loisir & Sport Côte-Nord lance l’événement Bibliothèque Humaine pour briser l’isolement chez les aînés. La bibliothèque le Manuscrit de Port-Cartier fera partie des premiers à participer dès l’automne. 

L’Unité Régionale Loisir & Sport (URLS) Côte-Nord est à la recherche d’aînés qui veulent bien prendre part à l’expérience de devenir des livres humains avides de partager leur vécu et leur histoire. 

À partir de l’automne, des moments d’échange ouverts au public de tout âge seront organisés avec les aînés volontaires partout sur la Côte-Nord. L’objectif est de briser leur isolement tout en permettant à la population de découvrir l’histoire de nos anciens. 

L’agent de développement loisir culturel à l’URLS Côte-Nord, Jérémie Fougères-Landry espère attirer dans son aventure de nombreuses bibliothèques et autres lieux propices au partage.

« Il suffit d’avoir une belle salle et des gens qui ont le goût de parler ensemble. » – Jérémie Fougères-Landry

Jérémie Fougères-Landry veut reproduire l’atmosphère d’une histoire racontée par un grand-papa à ses petits-enfants : « on va faire une petite formule bistrot avec collation, une ambiance lumineuse pour mettre tout le monde à l’aise et ne pas rendre l’expérience trop formelle ».

Un projet d’envergure historique

Loisir & Sport Côte-Nord veut que les bibliothèques humaines se déploient partout dans la région : « on va essayer d’aller sur tout le territoire pour creuser et trouver les histoires les plus curieuses et les plus drôles ». 

Le plus intéressant pour Jérémie Fougères-Landry, c’est de ne pas savoir à quoi s’attendre : « est-ce que on va parler du mode de vie, des fêtes d’avant, de la cuisine ou de la chance ? On ne peut pas prévoir ce que les aînés vont nous raconter ».

Les bibliothèques sont enthousiastes

Déjà plusieurs bibliothèques se sont portées volontaires pour accueillir ces moments d’échange. La bibliothèque le Manuscrit de Port-Cartier veut en être mais aller plus loin en proposant un échange intergénérationnel avec les écoles de la ville. 

La régisseure culturelle du Service des loisirs de la Ville de Port-Cartier Nadia Bernier est une ancienne enseignante qui voit un beau moyen de proposer des rencontres mémorables.  « La lecture et le volet historique sont au cœur de l’enseignement donc l’offrir aux enfants amènerait quelque chose et même les aînés vivraient ce moment différemment ».

Briser l’isolement – Nadia Bernier

Tous ceux qui seraient intéressés par le projet peuvent contacter Jérémie Fougères-Landry au 418 296-5774 ou par courriel à [email protected]