Les avions de la SOPFEU se pratiquent dans la baie de Sept-Îles

(Photo Facebook Sopfeu)

Les pilotes des avions de la SOPFEU se pratiquent près des zones où le danger d’incendie de forêt est plus élevé qu’ailleurs. C’est le cas présentement sur la Côte-Nord, le risque est extrême dans le secteur de La Romaine puis très élevé dans le secteur de la rivière Moisie.

Au total, la SOPFEU possède 14 avions pour l’ensemble de la province, elle décide où les envoyer en fonction du risque d’incendie prévu pour la journée et les 24 heures suivantes. Étant donné que la Côte-Nord est l’une des seules régions du Québec avec un risque extrême, les équipes se rapprochent de notre secteur pour être prêtes à intervenir si jamais un feu de forêt se déclenchait.

Les citoyens pourraient voir des avions de la SOPFEU se pratiquer dans la baie de Sept-Îles ou dans les alentours aujourd’hui et dans les prochains jours.

Isabelle Gariépy, porte-parole à la SOPFEU, explique qu’il est impressionnant de voir les pilotes se pratiquer, car les avions laissent tomber de grandes quantités d’eau au ras du sol et à une vitesse incroyable.