Les chefs Innus remercient la Santé publique pour le maintien des barrages de Tadoussac et Kégaska

Les chefs Innus remercient les autorités pour la décision de maintenir les contrôles routiers jusqu'au 31 mai. (photo Archive)

Dans une déclaration commune publiée hier, les chefs de la Nation Innue constatent que la Santé publique a à cœur la sécurité de tous en prolongeant jusqu’au 31 mai les contrôles routiers de Sacré-Cœur, Tadoussac et Kégaska. Ils en remercient les autorités.

Les chefs disent comprendre que l’économie joue un rôle prépondérant en région et saluent les mesures graduelles d’assouplissement qui tiennent compte de l’évolution de la pandémie. Les chefs Innus sont accompagnés par des experts médicaux et psychosociaux de la cellule stratégique de crise COVID-19.

La Côte-Nord n’a enregistré qu’un seul nouveau cas dans la dernière semaine, 109 personnes sont guéries sur les 114 qui ont reçu un  test positif. De son côté le CISSS Côte-Nord précise par communiqué ce dimanche que seuls les déplacements essentiels sont autorisés jusqu’au 31 mai. Le point de contrôle à l’Est de Sept-Îles a été levé et celui de Kégaska sera maintenu jusqu’à une date déterminée ultérieurement.

Le CISSS rappelle qu’il est interdit de tenir des rassemblements sauf exception, qu’il faut respecter une distanciation de deux mètres et que le port du couvre-visage est recommandé.