Les Coasters lancent un message clair au gouvernement et à Hydro-Québec

La Basse-Côte-Nord se position devant les intensions d'Hydro-Québec dans la région.

Les leaders de la Basse-Côte-Nord profiteront de chaque occasion pour répéter leur message au gouvernement et sa société Hydro-Québec. La construction d’un barrage sans le parachèvement de la route 138 ne serait pas acceptable aux yeux de la population.

La porte-parole de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent dans le dossier Darlene Rowsell Roberts soutient que la route est la seule priorité des Coasters depuis plusieurs générations. Les gens de la Basse-Côte comprennent l’importance du développement hydroélectrique pour le Québec, mais ne manqueront pas la chance d’améliorer l’ensemble des services en exigeant une route.

Priorité : la route 138

Darlene Rowsell Roberts admet que le projet de construction d’un complexe serait porteur pour l’économie anémique de la Basse-Côte-Nord. Il apparaît toutefois inconcevable de le réaliser sans le prolongement de la route 138 jusqu’à Blanc-Sablon.

Entrevue avec Darlene Rowsell Roberts porte-parole de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent

Les leaders politiques de la Basse-Côte-Nord ont rencontré le président-directeur général d’Hydro-Québec Michael Sabia à deux reprises à la fin de 2023. La porte-parole de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent Darlene Rowsell Roberts est confiante que le message unanime des autochtones, francophones et anglophones de la région située entre Kegaska et la frontière du Labrador trouvera une écoute à Québec.

Lire aussi : Les leaders de la Basse-Côte se positionnent : pas de barrage sur Petit Mécatina sans route jusqu’à Blanc-Sablon