Les églises nord-côtières à la rescousse des Ukrainiens

L'église Marie-Immaculée de Sept-Îles

L’église Marie-Immaculée à Sept-Îles tiendra une soupe partage ce mardi à 17h au sous-sol, des dons seront amassés pour aider les Ukrainiens. Les évêques catholiques du Québec appellent l’ensemble des Québécoises et des Québécois à faire preuve de solidarité avec les personnes affectées par la guerre en Ukraine.

Les dons amassés seront envoyés à l’Organisation catholique canadienne Développement et Paix. Cette organisation collabore avec Caritas Internationalis, une confédération internationale d’organisations catholiques à but caritatif.  

Jusqu’à maintenant, 400 000 dollars ont été envoyés en Ukraine grâce à cette campagne. Selon Jean-Louis Valois du Diocèse de Baie-Comeau, l’argent permet d’aider concrètement les Ukrainiens, car le lien entre les églises catholiques en Ukraine et celles du Québec est solide, ce qui facilite l’envoi de l’aide sur le terrain.

Entrevue avec l’abbé René Théberge et Jean-Louis Valois du Diocèse de Baie-Comeau.

L’abbé René Théberge invite les Nord-Côtiers à la solidarité, il a bon espoir que la générosité septilienne sera au rendez-vous pour aider les gens qui souffrent de la guerre en Ukraine. Il sera aussi possible de donner après la messe du 19 mars lors d’une soupe partage à la paroisse Saint-Joseph. Les dons sont aussi possibles en se rendant sur le site internet de l’Organisation catholique canadienne Développement et Paix.