Les employés de Logistec à Sept-Îles décrochent des hausses de salaire

Les 22 syndiqués Métallos à l'emploi de Logistec travaillent à Pointe-Noire Sept-Îles.

Les 22 syndiqués Métallos de Logistec Arrimage à Sept Îles ont ratifié récemment un contrat de travail de façon anticipée avec d’importantes hausses salariales immédiates et une protection contre l’inflation pour 5 ans.

Ces travailleurs opèrent le convoyeur de minerai de fer alimentant le quai multiusagers de Pointe-Noire. Des hausses salariales de 3,77% pour les techniciens, 13,05% pour les électrotechniciens et 17,06% pour les mécaniciens s’appliquent dès la signature de la convention.

En décembre prochain, tous auront droit à une hausse minimale de 3 à 8% en fonction de l’inflation. Pour les cinq années suivantes, des augmentations minimales de 2% ont été intégrées, mais la majoration des salaires pourrait aller jusqu’à 6% en fonction de l’inflation. 

«L’employeur a mis beaucoup d’argent sur la table pour garder ses employés et en recruter. Il perdait de la main-d’œuvre spécialisée au profit des autres employeurs de la région. La nouvelle offre patronale reconnaît les différents corps de métier», observe le représentant syndical, Dany Maltais. 

Le nouveau contrat de travail, conclu un an avant l’expiration du précédent, a été ratifié dans une proportion de 62% lors de l’assemblée générale jeudi dernier.