Les enseignants étudieront une proposition du conseil du trésor et annule la grève de mardi

Après des négociations qui ont forcé une mobilisation, la présidente du syndicat SERF-CSQ Monica Chiasson ne trouve pas la situation plus facile pour les membres. (photo Archive)

La CSQ soumettra à ses membres une proposition de règlement sectoriel qu’elles ont reçue du Conseil du trésor. La décision a été annoncée tard hier soir au terme d’un conseil fédéral des syndicats concernés.

On ne parle pas d’une entente de principe puisque, malgré des gains intéressants, certaines de leurs priorités ne sont pas atteintes, précise le communiqué de la CSQ. Le règlement sectoriel ne sera d’ailleurs pas rendu public avant la tenue des rencontres avec les membres.

«Nous ne sommes pas en train de signer quoi que ce soit avec le sourire. Bien qu’elle facilite l’entrée dans la profession, améliore l’autonomie du personnel et sa rémunération, la proposition qui nous a été soumise ne permet notamment pas d’alléger la tâche à la hauteur de ce qui était souhaité par les enseignants», précise Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ.

Les syndicats ont toujours exigé sans relâche des améliorations significatives dans leurs quatre grandes priorités, dont la composition de la classe et les services aux élèves HDAA, un allègement significatif de la tâche et une meilleure rémunération pour tous les enseignants.

Pour la Côte-Nord, la CSQ suspend la grève de 12 heures du 27 avril, mais le personnel de soutien conserve sa menace de grève générale le 4 mai.