RETRO 2022 | Les fluctuations du prix du fer en 2022 ont fermé la mine de Tata steel, mais pas dérangé celle du lac Bloom

Le fer du lac Bloom transite au Port de Sept-Îles par la SFP Pointe-Noire. (Photo Jean St-Pierre Archives, Macotenerd.com)

La baisse presque constante du prix du fer sur le marché mondial en 2022 n’a jamais vraiment inquiété le président de Champion Iron, qui a complété les investissements de la Phase II pour doubler la production de la mine du lac Bloom. Pourtant, elle a entraîné la fermeture de la mine de Tata steel dans la région de Schefferville. Le fer de haute pureté présente des avantages, qui en font un produit d’avenir, assure David Cataford.

«Les coûts d’opération ont augmenté, la hausse du carburant augmente les frais de transports… Ceci étant dit, malgré la chute du prix du fer, nous n’avons jamais senti qu’on était proche des inquiétudes de 2016», remarque le président et chef de direction de Champion Iron David Cataford.

Extrait entrevue avec David Cataford président et chef de direction Champion Iron

Champion Iron projette de construire une troisième usine qui augmentera la concentration du fer exporté à partir du Port de Sept-Îles à 69%. L’étude de faisabilité sera publiée en 2023, tout comme les résultats de l’évaluation du projet de la réouverture de l’ancienne usine de boulette de fer de Pointe-Noire.

Contexte mondial

De son côté la multinationale Tata steel dispose d’un gisement de pureté moins élevée et fait face à des coûts plus élevés pour l’opération de la mine la plus au nord de la région. La minière a annoncé début novembre à ses employés à Kawawachikamach et Matimekosh une fermeture pour une durée indéterminée.

Le prix du fer a atteint un sommet record en juin 2021 à plus de 214$ US la tonne, avant de chuter graduellement sous les 85$ à la Bourse des métaux de Londres. Il s’est redressé dans le dernier mois de 2022, grâce à la relance de plusieurs activités économiques avec la fin de plusieurs mesures sanitaires COVID en Chine.

Lire aussi : Champion Iron veut que le fer de la Côte-Nord s’ajoute à la liste des minéraux critiques et stratégiques