Les Innus de Nutashkuan lèvent leur blocus pour négocier avec Hydro-Québec

Les dirigeants du conseil de bande de Nutashkuan se sont envolés pour Québec pour négocier avec Hydro-Québec.

Le blocus innu en force depuis le 17 octobre, a été levé en fin de journée hier à Natashquan, pour donner une chance à la négociation avec Hydro-Québec. Le chef Rodrigue Wapistan et son conseil de bande se sont envolés pour Québec ce matin pour discuter avec des dirigeants de la société d’État.

Le conseil de bande réévaluera la situation après deux jours de négociation. Les Innus veulent une compensation financière pour le passage sur leur territoire d’une nouvelle ligne de transport d’électricité entre Natashquan et Unamen Shipu. Le conseil réclame aussi des emplois pour les jeunes de la communauté. Le conseiller politique Richard Malek exige que les retombées du projet d’Hydro en Minganie profitent davantage aux Autochtones qui y habitent. 

Hydro-Québec a toujours refusé de négocier sous la pression d’un blocus. Elle s’engage à ne pas effectuer de travaux pendant la trêve de deux jours laissant une place au dialogue.