Les Innus de Nutashkuan ne veulent pas du chantier d’Hydro-Québec pendant la pandémie

Les dirigeants du conseil de bande de Nutashkuan demande à Hydro-Québec de reporter un chantier (Photo Facebook Archive Richard Malek).

Le conseil des Innus de Nutashkuan s’oppose à la reprise des travaux pour le prolongement de la ligne de transport de l’électricité jusqu’au village de La Romaine. Le chef Rodrigue Wapistan craint des contaminations à la COVID-19, alors que les lacunes en Santé publique et en sécurité sont trop importantes en Minganie.

Dans un communiqué envoyé vendredi soir, Rodrigue Wapistan rappelle que tous les chefs de la Première nation Innue ont décidé de prendre des mesures de confinement supplémentaires. Ils ont remercié la Santé publique pour sa décision de prolonger jusqu’au 31 mai le maintien de contrôle routier.

La communauté innue de Nutashkuan s’inquiète de l’arrivée d’agent d’Hydro-Québec ou de travailleurs. Le chef Wapistan rappelle que le chantier de raccordement électrique de la communauté d’Unamen Shipu et du village de La Romaine avait été suspendu par l’épidémie de COVID-19. Il soutient que la situation est encore à risque.

Le chef Wapistan précise que les Innus ont une vulnérabilité particulière en raison de la présence de maladie comme un taux de diabète plus élevé et des déficits cardiaques.