Les Innus d’Essipit et de Pekuakamiulnuatsh n’approuvent pas les scénarios de la Commission indépendante sur les caribous

Caribou Nitassinan. (Crédit photo : Mario Gagnon, Direction du Nord-du-Québec., ministère Forêts, Faune et Parcs)

Le Conseil de la Première Nation des Innus Essipit et Pekuakamiulnuatsh Takuhikan a déposé un mémoire, dans le cadre d’une rencontre privée, aux représentants de la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards à Alma le 11 mai dernier.

Selon le Conseil, la Commission n’est pas le bon forum pour mener des consultations autochtones en bonne et due forme, c’est-à-dire conformément aux obligations constitutionnelle de l’État en matière de consultation et d’accommodement.

Les Innus sont clair, aucun scénario ne devrait être recommandé par la Commission selon eux, considérant l’absence d’une consultation autochtone adéquate, le mémoire présenté par les représentants des communautés affirme sans ambages que les deux scénarios suggérés sont catastrophiques pour Atiku et les Premières Nations concernées.

Par voie de communiqué, le Conseil explique que les deux scénarios de la Commission ne tiennent pas compte des aspects socioculturels et de l’importance de l’espèce pour la biodiversité.