Les Innus entreprennent un virage vert

Une soixantaine de signalements de dépotoirs clandestins ont été réalisés par des citoyens de la région sur une plateforme web cartographique.

Inspiré d’une collaboration avec l’Institut du Développement Durable des Premières Nations, le conseil de bande d’Uashat mak Maliotenam se lance dans la lutte aux dépotoirs clandestins sur le Nitassinan. Il s’agit d’une première d’une série d’initiatives environnementales, annonce l’agente des communications du conseil des Innus Julie Malek.

Les gens de l’Institut du développement durable ont effectué une tournée des communautés innues de la Côte-Nord. Une rencontre au Musée Shaputuan à Uashat a jeté les bases de quelques actions, dont l’ouverture d’un écocentre à Maliotenam.

Un conteneur à déchets a aussi été installé au nord de Port-Cartier hier pour favoriser le nettoyage dans le secteur du lac Simard. ITUM veut encourager un environnement propre sur le Nitassinan. Le nouveau comité Vert cible le nettoyage des sites de compagnies et l’affichage de panneaux de sensibilisation.