Les jeunes de la soirée Mammouth récompensent la gardienne du innu-aimun «Maman Autochtone» Audrey-Lise Rock-Hervieux

Audrey-Lise Rock-Hervieux (Photo Facebook)

La fondatrice de «Maman Autochtone», Audrey-Lise Rock-Hervieux de Pessamit, est une des six personnalités honorées à la soirée Mammouth diffusée par Télé-Québec ce samedi. Dévouée aux enjeux des Premières Nations, dont la préservation de la culture, elle a prononcé ses remerciements en innu-aimun et en français en recevant son prix au gala qui donne la parole aux jeunes du Québec.

Audrey-Lise Rock-Hervieux a travaillé longtemps dans le secteur de l’éducation, en plus œuvré avec l’organisme Puamun Meshkenu fondé par le Dr. Stanley Vollant, au Conseil tribal Mamuitun, à la Wapiconi mobile et à la maison de production Terre Innue.  

Engagée pour un avenir durable

Audrey-Lise Rock-Hervieux a incarné en 2023 l’engagement en faveur des enjeux autochtones. Elle continue d’inspirer et de faire avancer la cause de sa communauté et de l’avenir de la jeunesse. Sur son blogue «Maman Autochtone» elle se montre fière de son rôle de gardienne du territoire. Elle a complété ce programme à l’Université Laval, ce qui illustre son engagement envers la protection du Nitassinan, de l’environnement et sa détermination à créer un avenir plus durable pour les générations futures.

Les jeunes de la soirée Mammouth lui ont accordé ce week-end un prix pour «revendiquer une éducation à l’image des peuples autochtones». Elle s’est ainsi adressée à la jeunesse lors de la soirée télévisée : « Je suis très heureuse, mais surtout fière d’être ici aujourd’hui. Tout ce que j’accomplis, c’est pour vous que je le fais. Je suis convaincue que vous aussi, vous irez très loin. Ayez toujours de l’audace, de la résilience. Croyez en vous et en vos capacités.»

Les autres personnalités 2023 récompensées à la soirée Mammouth sont Karl Tremblay des Cowboys Fringants, l’humoriste Phil Roy, la mairesse Catherine Fournier, Théo Ferland (pour son acte héroïque d’avoir sauvé un père et ses deux enfants de la noyade) et les Drs Dominique Tremblay et Élie Boghossian.