Les leaders du Port de Sept-Îles placent leur confiance dans l’émergence d’une transformation locale du fer en acier vert

Les leaders de l'industrie maritime dont Bernard Lynch et Pierre D. Gagnon du Port de Sept-Îles ont célébré une année 2023 exceptionnelle. (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Fort d’une année record en 2023, l’administration portuaire de Sept-Îles surveille toutes les opportunités pour soutenir les bons projets. L’intérêt actuel des grands aciéristes pour le fer de haute pureté de la fosse du Labrador afin d’accélérer les efforts de décarbonation de l’industrie est réel, mais signifie aussi de grands défis pour le milieu socioéconomique.

Sept-Îles dispose de tout ce qu’il faut pour devenir la terre d’accueil des projets verts des promoteurs internationaux, évalue le PDG Pierre D Gagnon et le président du conseil d’administration du Port Bernard Lynch. Une fenêtre d’opportunité exceptionnelle s’ouvre pour la Côte-Nord, selon le PDG du Port.

Entrevue avec Pierre D. Gagnon, président et directeur général du Port de Sept-Îles et Bernard Lynch président du conseil d’administration

Pour Bernard Lynch, la Côte-Nord doit arrêter de se voir petite. La région de Sept-Îles et Port-Cartier dispose d’installations portuaires de calibre mondiale et d’un bon réseau ferroviaire vers la fosse du Labrador. «Nous avons tous pour réussir! Il faut s’unir pour relever les défis de logements et de main-d’œuvre», croit-il.

Entrevue avec Pierre D. Gagnon, président et directeur général du Port de Sept-Îles et Bernard Lynch président du conseil d’administration

Grâce notamment à la hausse de production de la Phase II à la mine du Lac Bloom, le Port de Sept-Îles a fracassé un record de tous les temps en 2023. Sept-Îles a reconquis le deuxième rang des ports canadiens en termes de volume annuel d’activité, devant Montréal.

En 2024, l’administration portuaire célébrera son 25e anniversaire comme entité autonome du gouvernement fédéral et la pionnière compagnie minière IOC soulignera 70 ans d’activités de transbordement de minerai de fer à Sept-Îles. Tout indique que la riche histoire de l’économie régionale n’a pas fini d’animer les quais, les ports et les villes nord-côtières.

Lire aussi : Volume record en 2023 | Le Port de Sept-Îles reprend le deuxième rang des ports canadiens