Les Métallos de la Côte-Nord s’unissent aux Métallos de toute l’Amérique du Nord

La délégation des Métallos du Québec (photo Courtoisie)

Des syndicats du secteur minier de partout en Amérique du Nord ont participé à une conférence internationale à Salt Lake City cette semaine, intitulée «L’industrie minière d’aujourd’hui pour bâtir l’avenir». La Côte-Nord et le Québec y étaient bien représentés avec une trentaine de délégués pour réfléchir sur les défis de la grande industrie.

Le coordonnateur des Métallos de la Côte-Nord Nicolas Lapierre juge que c’est important comme syndicalistes de suivre l’évolution du secteur aux  quatre coins de la planète. Le colloque a permis de discuter des tendances d’avenir de l’industrie minière, comme l’automatisation.

Il y a des avantages à voir que les travailleurs de l’industrie minière ailleurs en Amérique ont les mêmes employeurs comme les multinationales ArcelorMittal et Rio Tinto. La rencontre aux États-Unis a permis d’échanger sur les stratégies de négociation, la santé et la sécurité au travail et la responsabilité sociale des compagnies.

Pour le directeur des Métallos du Québec, l’ex-Sepilien Dominic Lemieux, «c’est une belle occasion de réfléchir ensemble.  Alors que la transition énergétique est amorcée et que l’heure est à la réduction des émissions de GES, le secteur minier est en pleine effervescence. Les mines ont un rôle majeur à jouer dans cette transition et c’est important pour nous de suivre ces tendances.»