Les Métallos du Canadian Tire de Sept-Îles ont un nouveau contrat de travail

La cinquantaine d’employés syndiqués du Canadian Tire de Sept-Îles obtiennent dès maintenant une hausse de 2$ de l’heure et une autre de 4% dans un an. Le nouveau contrat de travail de deux ans a été signé par le syndicat des Métallos, six mois avant la fin de la précédente convention collective.

Les membres du Local 7065 des Métallos sortent avec d’autres gains de cette négociation. L’expérience de commis chez d’autres détaillants sera reconnue dès l’embauche, grâce à de nouvelles clauses d’ancienneté. Le nombre d’années pour accéder aux semaines de vacances est raccourci. La contribution de l’employeur au régime de retraite se voit doublée. Enfin, les salariés à temps plein obtiennent l’assurance d’un horaire permanent de jour.

«Je suis fière du résultat que nous avons obtenu avant même l’échéance de la convention collective», déclare la présidente de l’unité syndicale, Cathy Lizotte.

«Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et d’inflation, nos membres souhaitaient obtenir rapidement de meilleures conditions de travail. Toutes nos demandes ont été respectées par l’employeur. Cette entente favorise aussi la rétention et le recrutement de personnel.»