Les Métallos du Havre rejettent l’entente de principe avec Rio Tinto Fer et Titane

Le minerai de fer et titane est transbordé aux installations portuaires de Havre-Saint-Pierre (photo Archives)

Les Métallos de la mine Tio de Havre-Saint-Pierre ont rejeté à 81% en assemblée générale hier soir l’entente de principe négociée entre le syndicat et la compagnie Rio Tinto Fer et Titane.

 Le comité de négociation prend acte du résultat. La voix des membres s’est fait entendre de façon claire, réagit le coordonnateur des Métallos de la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.

Aucun commentaire ne sera émis sur le contenu de l’entente rejetée. Il s’agit d’une négociation anticipée. Le présent contrat de travail des employés de la mine au nord de Havre-Saint-Pierre vient à échéance seulement le 31 août 2022