Les Métallos invitent les aluminiers à faire un examen de conscience

L'aluminerie Alouette de Sept-Îles

La décision du gouvernement américain de rétablir des tarifs douaniers sur les importations d’aluminium canadien soulève de vives réactions.

Au Québec où se fait la majorité de la production au pays, le premier ministre François Legault a dénoncé cette mesure et demande à Ottawa de réagir rapidement avec des contre-mesures.

Le syndicat des Métallos pour sa part estime que les aluminiers ont joué avec le feu ces derniers mois en augmentant les exportations.

Le directeur québécois des Métallos, Dominic Lemieux:

Le syndicat demande également au gouvernement fédéral d’agir avec rigueur et de réinvestir les sommes perçues par les contre-mesures pour accélérer la modernisation des alumineries au pays.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait savoir en soirée hier que le Canada répliquerait avec des mesures tarifaires de valeur égale contre des produits américains.

Rappelons que le président américain, Donald Trump a annoncé hier qu’il remettait en place des droits de douane de 10 % sur les importations d’aluminium à partir du Canada. Une mesure perçue comme une manière pour le président de raviver sa base électorale alors que sa popularité est en baisse.