Les policiers d’Uashat/Malio signent un nouveau contrat

Les enquêteurs de la SPUM et de la SQ collaborent dans une équipe mixte de lutte au crime organisé.

Ce sont 100% des policiers syndiqués de la Sécurité publique d’Uashat mak Mani-Utenam qui ont accepté une entente de principe pour renouveler leur contrat de travail échu depuis juillet 2018.

Le président de la section locale du syndicat affilié à la SCFP, Pascal Bérubé, se dit heureux d’obtenir un salaire juste et équitable pour les policiers de la SPUM, qui font le même travail, mais ne disposaient pas des mêmes avantages que leurs confrères de la Sûreté du Québec.

Le Syndicat canadien de la fonction publique a obtenu des améliorations salariales significatives de 15,2% pour les policiers d’Uashat mak Mani-Utenam. Le contrat est d’une durée de 3 ans.

Le conseiller syndical, Marc-André Roy, se dit ravi d’avoir obtenu le rattrapage salarial, qui permet aux policiers de la communauté innue de se rapprocher des conditions en vigueur dans leur profession. Les policiers de la SPUM sont syndiqués depuis 2013.