Les Premières Nations s’inquiètent d’une reprise rapide

Le chef réélu de l’Assemblée des Premières Nations du Québec/Labrador Ghislain Picard revient régulièrement soutenir les chefs de la Côte-Nord (photo Archive)

L’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est plutôt encouragée de voir que le taux de cas positifs à la COVID est stable, mais découragée face à la reprise de toutes les activités minières.

Les consignes et l’effort collectif donnent de bons résultats, remarque le chef, Ghislain Picard, qui questionne la pleine reprise dans le secteur minier. Il rappelle que l’activité minière s’effectue principalement en territoire traditionnel autochtone.

Le chef Picard est préoccupé par le va-et-vient des travailleurs. Il insiste sur la vulnérabilité des communautés et souligne que la pandémie ne soustrait pas les gouvernements à l’obligation de consulter les Premières Nations.