Les primes pour recruter des infirmières sur la Côte-Nord ne règlent rien selon la députée Richard

Lorraine Richard complète son mandat le 3 octobre comme députée de Duplessis. Elle a gagné six élections depuis 2003. (Crédit photo: Facebook Lorraine Richard)

Les efforts du gouvernement de la CAQ pour recruter plus d’infirmières sur la Côte-Nord sont louables, mais ne suffisent pas selon la députée Lorraine Richard. Elles croient que les conditions de travail sont plus difficiles dans la région.

La main-d’œuvre indépendante est très présente dans le réseau de la santé Côte-Nord parce qu’on n’y crée pas de postes permanents, remarque la députée de Duplessis. Les infirmières privées sont devenues la solution facile du CISSS Côte-Nord, qui a laissé les conditions de travail se détériorer, se désole Lorraine Richard.

Entrevue avec la députée de Duplessis Lorraine Richard

La députée Richard s’inquiète de la fermeture définitive de certains dispensaires comme Baie-Johan-Beetz et Rivière-Saint-Jean, où les populations ont été desservies à l’occasion par ceux des villages voisins.