Les sinistrés du 56 Père-Divet à Sept-Îles reçoivent l’aide de plusieurs organismes

Incendie du 56 Père-Divet, 16 avril Sept-Îles

La Ville de Sept-Iles, le CISSS Côte-Nord, la Croix-Rouge, Transit Sept-Îles, le CAB Le Virage et Recyk et Frip sont intervenus rapidement auprès des neuf sinistrés qui ont perdu tous leurs biens dans l’incendie qui a détruit l’immeuble du 56 rue Père-Divet, vendredi après-midi. La population continue d’offrir des dons à travers Ces organismes.

 »La Croix-Rouge intervient en première ligne et s’assure que les sinistrés auront un lieu pour dormir et de la nourriture pour les trois premiers jours et l’’aide psychologique des travailleurs sociaux du CISSS Côte-Nord est arrivée rapidement auprès des résidents de la rue Père-Divet », se réjouit le responsable des mesures d’urgence à la Ville de Sept-Îles Patrick Gwilliam.

Selon lui, la Croix-Rouge réalise un travail capital lors de tel événement, mais l’organisme manque de bénévoles à Sept-Îles.

Entrevue avec le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Patrick Gwilliam responsable du plan de mesures d’urgence

La Croix-Rouge et le CLSC de Sept-Îles aident les sinistrés à se trouver un autre lieu de vie. Deux d’entre eux n’avaient pas d’assurance comme locataire.