Les solutions au problème de stationnement autour de l’hôpital de Sept-Îles resteront secrètes… pour l’instant

Il manque 14 médecins spécialistes au Centre hospitalier régional de Sept-Îles (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Le problème de stationnement autour de l’hôpital de Sept-Îles est encore au cœur d’une négociation avec le CISSS Côte-Nord concernant l’hôtel de ville. Les pourparlers ne se feront pas sur la place publique, soutient le maire Steeve Beaupré, en réponse à des citoyens qui reprochent un manque de transparence aux élus.

Le comité de la circulation à Sept-Îles promet d’étudier les options disponibles dans le secteur très fréquenté des rues De Quen et Père-Divet. «Le Centre intégré de santé et la Société immobilière du Québec responsable du bâtiment et du futur chantier d’agrandissement de l’urgence sont conscients de la situation», affirme le maire. Il n’y a rien de malsain à dialoguer à huis clos, selon lui.

Accès en toute sécurité

Les discussions entre la Ville de Sept-Îles et les gestionnaires du réseau de la santé visent à trouver la meilleure façon de permettre l’accès aux bâtiments publics. Le maire Beaupré n’apprécie qu’on laisse entendre que les élus manquent de transparence.

Entrevue avec Steeve Beaupré, maire de Sept-Îles

Le conseiller Denis Miousse a précisé hier à l’Hôtel de Ville que tous les élus sont interpellés par des citoyens dérangés par le manque d’espace de stationnement autour de l’hôpital. Il a suggéré de permettre des stationnements en parallèle pour mieux utiliser l’espace de la rue De Quen. La sécurité demeurera la priorité dans toutes les solutions envisagées, de répondre le directeur général de la Ville, Patrick Gwilliam.