Les sourires des enfants ont raison des inquiétudes des enseignants à Sept-Îles

Le retour en classe a nécessité des ajustements. (Photo Facebook Sébastien Roy)

La présidente du Syndicat de l’enseignement de la région du Fer convient que l’anxiété a diminué en retrouvant les élèves pour le retour au primaire hier. Monica Chiasson voit que tout le monde était encore plus à l’aise pour la deuxième journée d’école à Sept-Îles. Le déconfinement scolaire est une réussite rassurante pour elle.

Très inquiets avant l’ouverture, les enseignants ont bien préparé cette rentrée en pleine crise sanitaire. Les équipes de plusieurs écoles ont enregistré des vidéos pour expliquer les règles. Le défi des six prochaines semaines est de maintenir la rigueur pour le respect des mesures de distanciation, selon la présidente du syndicat.

Les ajustements à la situation de la pandémie sont plus nombreux dans les services de garde des écoles primaires, mais là aussi la reprise est rassurante, selon la présidente du Syndicat de l’enseignement de la région du Fer Monica Chiasson.

Entrevue avec Monica Chiasson, présidente du Syndicat de l’enseignement de la région du Fer