L’escale Sept-Îles perd 1,9M$ avec l’annulation des croisières internationales

Le Queen Mary 2 sera de retour au Port de Sept-Îles le 3 octobre 2022.

La décision du ministre canadien des Transports d’interdire la circulation de bateaux de croisières de plus de 100 passagers se traduira par des pertes de 1,9M$ pour Destination Sept-Îles Nakauinanu et ses partenaires.

La cheffe d’escale Marie-Ève Duguay croit que l’industrie des croisières internationales qui connaissaient une belle croissance sera impactée à long terme par la crise. Déjà le calendrier 2020 était perturbé avec six annulations en raison de la limitation de la vitesse de navigation pour protéger les baleines noires du Saint-Laurent. Il ne restait que quatre escales prévues à l’automne, dont deux fois le Queen Mary 2, qui sont aussi annulées. La cheffe d’escale de Destination Sept-Îles Nakauinanu Marie-Ève Duguay garde espoir d’une relance dès 2021. Les trois escales de la Côte-Nord Havre-Saint-Pierre, Sept-Îles et Baie-Comeau travailleront plus ensemble pour une relance.

Marie-Ève Duguay Destination Sept-Îles Nakauinanu

Destination Sept-Îles Nakauinanu profitera du ralentissement de la pandémie pour rendre à terme son projet de construction d’un nouveau pavillon d’accueil au Port de Sept-Îles.

Entrevue avec la cheffe d’escale Marie-Ève Duguay de Destination Sept-Îles Nakauinanu