L’état des glaces sur le fleuve Saint-Laurent complique les traversées du F.-A.-Gauthier

F.-A.-Gauthier (Photo Denis Lévesque- Arsenal Media

Après l’annulation des traversées du début de semaine vers Godbout du NM F.-A.-Gauthier en raison des conditions de glace sur le Saint-Laurent, la direction de la STQ annonce certaines modifications à l’horaire des traversées du navire entre les deux rives.

D’après Bruno Verreault, conseiller en communications et au marketing à la STQ, le traversier a été conçu pour faire face aux différentes conditions de glace à la traverse de Matane et il n’est pas question pour le moment de faire appel à la Garde côtière canadienne pour assurer les liaisons maritimes.

Ainsi, on a plutôt opté pour une modification des traversées, car les capitaines recommandent selon les conditions actuelles, de naviguer à la lumière du jour afin d’optimiser la route de navigation à suivre afin de traverser le couvert de glace à Matane et éviter les retards. Monsieur Verreault souligne du même coup que ceci à pour objectif de maximiser un service prévisible à la clientèle.

Dans les jours à venir, les vents souffleront du nord-est, ce qui contribuera à l’accumulation importante de glaces dans le havre de Matane. C’est ce qui s’appelle ‘’le chariot’’, il peut atteindre plus de 3 mètres d’épaisseur lorsque les vents soufflent dans cette direction.

Le porte-parole de la STQ signale également que janvier a été très froid, ce qui contribue à la formation des glaces sur le Saint-Laurent, surtout à la hauteur de Matane. Cette situation oblige les capitaines à s’assurer de bien anticiper le phénomène de formation de glaces qui décidera de la route à suivre pour la navigation. Afin de prendre les décisions qui s’imposent, les capitaines auront recours au rapport journalier sur l’état des glaces de la Garde côtière canadienne, aux prévisions météorologiques ainsi qu’à la table des marées.