Levée de l’avis d’ébullition

La Ville de Sept-Îles vient d’obtenir les derniers résultats et lève l’avis d’ébullition de l’eau potable sauf pour les secteur Clarke et Les Plages, en vigueur depuis une semaine. Elle a fourni 20 échantillons d’eau lundi et mardi et tous les résultats reçus aujourd’hui sont positifs.

Les travaux nécessaires à la suite d’un bris survenu derrière la rue Restigouche vendredi dernier ont été exécutés le lendemain. La Ville doit respecter les normes environnementales qui obligent 20 échantillons 100% positifs, avant d’autoriser ses citoyens à consommer l’eau de son réseau.

Les infrastructures d’aqueduc ont 60 ans dans le secteur urbain de Sept-Îles. « Un tel réseau a une durée de vie de 100 à 120 ans », rassure le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Patrick Gwilliam. « Il y a toujours des composantes qui ont besoin d’être changées à l’occasion », précise-t-il.

« L’entretien et l’inspection du réseau s’avèrent des travaux complexes, puisqu’ils nécessitent un arrêt parfois prolongé d’un service essentiel à la population », explique Patrick Gwilliam. Le directeur général ne croit pas que les bris d’aqueduc se feront plus fréquents en raison de l’âge de l’infrastructure.