Levée de l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert sur la Côte-Nord, mais pas à Sept-Îles

La Sopfeu lève l’interdiction de feux à ciel ouvert sur le territoire des MRC des Sept-Rivières, Manicouagan et Haute-Côte-Nord. L’interdiction sur le territoire de la Ville de Sept-Îles est maintenue.

Les conditions météorologiques des dernières heures ont entraîné une baisse des risques d’incendie en forêt presque partout au Québec. La décision de la Sopfeu entérinée par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs prévoit la levée ce samedi de l’interdiction de feux à ciel ouvert en forêt et à proximité dans plusieurs régions dont la Côte-Nord, la Gaspésie, l’Abitibi et le Saguenay.

À Sept-Îles, Port-Cartier et sur la Côte-Nord l’indice de danger d’incendie en forêt est tombé au plus bas ce samedi matin. Il n’y a plus aucun feu de forêt en activité au Québec après un printemps occupé pour les pompiers forestiers qui ont combattu 352 foyers d’incendie, comparativement à 173 à même date l’an dernier.

De son côté, la Ville de Sept-Îles a émis le 6 mai une interdiction de faire des feux à ciel ouvert pour protéger la capacité opérationnelle de son équipe de pompiers pendant la crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19.