L’impasse perdure et la grève se poursuit chez ArcelorMittal

Le slogan des Métallos de la Côte-Nord

La rencontre tenue cet après-midi n’a pas permis d’en arriver à un dénouement, annonce le syndicat des Métallos par communiqué. La grève des 2500 syndiqués d’ArcelorMittal à Fermont et Port-Cartier se poursuit.

«La séance de cet après-midi a permis de constater qu’il n’y a pas de terrain d’entente possible à l’heure actuelle. La grève se poursuit donc dans l’ensemble des installations d’ArcelorMittal à Fermont et à Port-Cartier », explique le coordonnateur du Syndicat des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.

Les parties se rencontraient aujourd’hui en après-midi pour la première fois depuis le début du conflit le 10 mai dernier.