L’industrie de la pêche de la Côte-Nord s’intéresse aux projets novateurs aux Îles-de-la-Madeleine

Après la pêche du crabe des neiges et de la crevette, celle du homard prend de l'ampleur en Côte-Nord. (photo Shipek)

Le succès des expéditions touristiques à bord de bateaux de pêche et les techniques modernes de transformation du homard aux Îles-de-la-Madeleine pourraient servir de modèle sur la Côte-Nord. Des leaders du secteur des pêcheries sur la Côte partiront en tournée exploratoire aux Îles.

L’initiative du Créneau d’excellence sur les technologies marines vise à développer de l’innovation en rassemblant diverses entreprises vivant la même réalité dans le secteur des pêches. Comme c’est le cas aux Îles-de-la-Madeleine, Innus, Allochtones, pêcheurs et propriétaires d’usines de transformation ont intérêt à travailler ensemble dans la modernisation des pratiques, selon la directrice du Créneau, Marilou Vanier.

Partage d’expertise

L’expertise des Madelinots dans la pêche touristique peut servir à organiser des associations entre des pêcheurs et des entreprises qui organisent des loisirs pour les visiteurs. La délégation de la Côte-Nord va aller s’inspirer en visitant une nouvelle usine de homard. L’industrie s’attend à une augmentation des permis de pêche de cette espèce de plus en plus abondante sur la rive nord du Saint-Laurent.

Le nolisement de deux avions pour Sept-Îles, Québec, Îles-de-la-Madeleine s’organise dans une semaine par l’équipe du Créneau d’excellence (Sonia Dubé 418 360-6577). La commercialisation du fruit de la chasse aux phoques fait aussi partie des échanges d’expertises entre la Côte-Nord et les Îles.

Entrevue avec Marilou Vanier, directrice régionale Créneau d’excellence Ressource science Technologie Marine

La directrice du Créneau regroupant les intervenants des pêches, Marilou Vanier, représente aussi la Côte-Nord cette semaine au premier forum régional sur l’innovation de l’Est du Québec.