L’industrie est confiante pour l’ouverture de nouvelles mines en Côte-Nord

Le marché du fer connaît des bouleversements, mais les investissements restent importants sur la Côte-Nord.

L’Association minière du Québec souhaite encore quelques améliorations pour ramener la province au sommet du Palmarès Fraser sur l’attractivité des juridictions aux investissements miniers. Certains projets d’exploration très avancés sur la Côte-Nord en dépendent. Le Québec se classe au 6e rang mondial pour 2021, mais trônait au sommet de 2007 à 2010.

La PDG de l’Association Josée Méthot suggère de travailler sur les faiblesses au Québec, comme les incertitudes liées aux revendications territoriales. Il ne manque pas grand-chose avant de voir se confirmer sur la Côte-Nord des projets de terres rares et l’ouverture d’une mine de graphite, pense la PDG Josée Méthot.

Entrevue avec la PDG de l’Association minière du Québec Josée Méthot

L’Association minière du Québec calcule que le gouvernement est parvenu à mettre fin aux incertitudes liées à la réglementation environnementale. Le Québec est passé de la 41e position au 28e rang mondial à ce chapitre.