L’industrie minière ne dérange pas l’habitat d’atiku, selon le chef Réal Mckenzie

Réal McKenzie, chef de la communauté innue de Matimekush-Lac John

Aucun Innu de Matimekush-Lac-John ne chasse le caribou du troupeau de la rivière George ou le caribou forestier, assure le chef Réal Mckenzie. L’activité minière ne dérange pas l’habitat d’atiku. Le déclin vient d’ailleurs. L’entente avec la Nation Crie, qui donne à quelques chasseurs Innus un accès au troupeau de la rivière aux Feuilles est précieuse pour la transmission de pratiques ancestrales sur la Côte-Nord.

Selon le chef Mckenzie, les causes du déclin du caribou sur la Côte-Nord sont variées. L’inondation pour le barrage Churchill au Labrador en est une pour le troupeau de la rivière George qu’on ne voit plus dans la région de Schefferville.

Le chef des Innus de Matimekush-Lac-John Réal Mckenzie précise que son conseil a signé des ententes avec ArcelorMittal, Champion Iron et Rio Tinto IOC, qui comprennent un chapitre complet sur le respect de l’environnement et la protection du caribou.

Entrevue avec Réal Mckenzie, chef des Innus de Matimekush-Lac-John

Réal Mckenzie est plus sévère avec l’industrie forestière qui a un impact sur la baisse de la population de caribou forestier. Les chefs de la Nation innue réunis aujourd’hui n’ont pas encore décidé s’ils participeront à la Commission indépendante sur le caribou forestier.