L’Innue Maya Cousineau Mollen, finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada

(Image Éditions Hannenorak)

L’auteure de la Côte-Nord Maya Cousineau Mollen est en nomination des Prix Littéraires du Gouverneur général 2022 pour son livre de poésie «Enfants du lichen». Son œuvre a été choisie par un jury de spécialistes du Conseil des arts du Canada.

L’écrivaine nord-côtière a été très surprise à l’annonce des cinq finalistes dans la catégorie Poésie. Elle apprécie d’être sélectionnée, ce qui l’encourage dans ses autres projets artistiques. La poétesse a aussi publié un conte pour enfants l’an dernier et réalise des conférences et des performances.

Sa démarche artistique vise clairement à créer des dialogues entre Autochtones et Québécois. Maya Cousineau Mollen est confiante que l’éveil à la réalité des Premières Nations est bénéfique pour lutter contre l’incompréhension et le racisme. «Tant mieux, si elle rapporte aussi de la notoriété aux artistes autochtones», pense-t-elle.

Née d’un père et une mère innus d’Ekuanitshit Maya Cousineau Mollen a été élevée dans une famille québécoise. Elle a réalisé ses études à l’école secondaire privée IESI et au Cégep de Sept-Îles, avant de poursuivre à l’Université Laval où elle a fondé l’Association des étudiants autochtones il y a 20 ans. C’est là que Maya est devenue militante et auteure.

Entrevue avec Maya Cousineau Mollen auteure Innue de la Côte-Nord

Le Conseil des arts du Canada dévoile les gagnantes et gagnants des Prix littéraires du Gouverneur général le 16 novembre.

(Image Éditions Hannenorak)