Malgré la COVID, la Phase II à la mine de fer du Lac Bloom va plus vite que prévu

La fin des travaux de la Phase II au Lac Bloom est imminente. (photo Facebook Minerai de fer Québec)

Malgré les contraintes sanitaires de la COVID, les travaux de la Phase II pour doubler la production à la mine du Lac Bloom vont plus vite que prévu. Tout sera complété dès avril au lieu de mai. Le président de Champion Iron David Cataford est fier de l’efficacité des partenaires de la Côte-Nord.

Les 450 wagons nécessaires pour la hausse du transport de minerai qui voyage de Fermont à Sept-Îles sont livrés. Environ 400 personnes travaillent encore à compléter la réalisation du programme de résidus dans le Nord.

Pour David Cataford, la Phase II au Lac Bloom s’inscrit dans les grandes réalisations québécoises.

Champion Iron vient de publier les résultats financiers du trimestre complété le 31 décembre 2021. La société minière a enregistré une production record de 2 013 200 tonnes métriques de minerai de fer de haute pureté. Elle a cumulé des revenus de 1,1 milliard de dollars en neuf mois.   

Bloom II s’est construit alors que le prix du fer de haute pureté se maintient nettement au-dessus du coût de production et de livraison à travers le monde. La compagnie a donc pu utiliser ses opportunités d’emprunt et conserve une bonne liquidité pour ses projets futurs, notamment pour une transformation du fer sur la Côte-Nord.

Champion Iron soulignera le démarrage de la Phase II du Lac Bloom lors d’une cérémonie en collaboration avec les communautés autochtones de la Côte-Nord.

Pour entrevue avec David Cataford voir aussi : Champion Iron devient la première minière à donner congé pour la Journée Vérité et Réconciliation