Manifestation des agents de la paix de la Prison de Sept-Îles

La CSN Côte-Nord reprendra les négociations salariales avec le gouvernement de François Legault en 2023.

Au tour des agents de la paix d’exprimer leur insatisfaction, face à l’attitude du gouvernement du Québec dans la négociation du renouvellement de leur contrat de travail.

Les agents en services correctionnels ont manifesté à proximité de l’établissement de détention de Sept-Îles au coin du boulevard Vigneault et du boulevard Laure ce vendredi matin.

Les agents des prisons provinciales comme Sept-Îles ont un salaire inférieur de 20% à celui des agents fédéraux comme ceux du Pénitencier de Port-Cartier, rappelle le syndicat.

«Le gouvernement semble vivre sur une autre planète, tonne Mathieu Lavoie, président du Syndicat des agents de la paix. Il semble être le seul à ne pas comprendre la tension psychologique et les risques avec lesquels les agentes et agents doivent composer au quotidien dans l’exercice de leurs fonctions.»