Marc Fafard et Québec meilleure mine demandent des audiences du BAPE concernant le lac Bloom

La mine du lac Bloom

Le militant écologiste de Sept-Îles Marc Fafard et la coalition pour que le Québec ait meilleure mine ont adressé quelques questions aux représentants de Champion Iron lors de la séance virtuelle d’information du BAPE hier soir. Ils demandent des audiences publiques en environnement pour s’assurer que le promoteur minimise les impacts de la Phase II à la mine de fer du lac Bloom.

Marc Fafard n’est pas opposé au projet de la compagnie minière à Fermont, mais suggère à Champion d’étudier la possibilité de retourner les résidus dans la fosse pour diminuer les impacts sur l’environnement. Il s’agit de la pratique la plus écologique envisagée à travers le monde depuis certaines catastrophes dans l’industrie minière au Brésil.

Une vingtaine de questions ont été adressées hier soir aux représentants de l’entreprise à la séance d’information. Le vice-président Production durable chez Champion François Lafrenière a répondu avec des éléments de l’étude d’impact du projet d’entreposage des résidus miniers. Quinze plans d’eau seront perdus à jamais. Champion dépensera 51M$ en mesure de compensation. Les organismes et citoyens ont jusqu’au 24 août pour déposer une demande d’audience publique au BAPE. Marc Fafard a déposé la sienne aujourd’hui.