Marilène Gill est prête pour une élection, mais veut d’abord une relance

Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet et la députée Marilène Gill à Sept-Îles au lancement de la campagne électorale en 2019.

De passage à Sept-Îles ce vendredi, la députée du Bloc Québécois dans Manicouagan Marilène Gill se dit prête à partir en campagne en tout temps, mais ne souhaite pas d’élection. Après la vaccination, le gouvernement Trudeau doit investir dans la relance et déployer un plan pour protéger les petits commerçants indépendants.

Les Québécois veulent que le gouvernement règle la question de la COVID et travaille à la relance de l’économie, selon la députée fédérale sur la Côte-Nord.

Entrevue avec la députée de Manicouagan Marilène Gill

Pour Marilène Gill et le Bloc Québécois, la priorité est aux petits commerçants, restaurateurs, boutiques et petites salles de diffusion qui ont dû fermer quelques mois, pendant que le magasinage en ligne auprès des géants du web n’a pas cessé durant la pandémie.