Marilène Gill renouvelle son appui pour le droit de pêche récréative

Quelques citoyens de Port-Cartier ont marché ce samedi pour appuyer la candidate du Bloc Québécois dans sa démarche sur le droit de pêche récréative en eau salée.

La candidate blocquiste dans Manicouagan a réaffirmé à Port-Cartier ce samedi après-midi sa volonté de travailler à l’instauration d’un permis de pêche récréative en eau salée.

Cette pratique fait partie des traditions de la Côte-Nord, selon la députée sortante. Plusieurs citoyens de secteur côtier comme Pentecôte et Havre-Saint-Pierre, réclament une reprise de la pêche récréative pour des espèces qui ne sont pas menacées comme le homard.

La députée avait déjà promis lors d’une marche à Port-Cartier en juin dernier, de multiplier les représentations auprès du ministère des Pêches et des Océans du Canada. La candidate du Bloc Québécois déplore des règles plus permissives en Colombie-Britannique, comparativement au Québec.