Marilène Gill se lève en Chambre pour exiger le prolongement de la PCU

La députée du Bloc Québécois Marilène Gill

La députée de Manicouagan a exigé en Chambre à Ottawa hier le prolongement de la PCU pour ne pas pénaliser les travailleurs saisonniers de l’industrie touristique, qui n’ont pas repris le boulot.

La députée du Bloc Québécois s’attriste pour l’industrie touristique de la Côte-Nord et de l’Est du Québec en attente de connaître la date de la reprise. Les travailleurs arrivent au bout des 16 semaines de la Prestation canadienne d’urgence. Le gouvernement a promis au Bloc Québécois de prolonger la PCU, mais n’a pas encore fait l’annonce.

La députée Gill condamne aussi la décision du gouvernement Trudeau de suspendre les travaux parlementaires réguliers. Elle croit qu’en temps de crise, les députés devraient plutôt adopter un rythme intensif pour proposer des solutions.