Matiu lance un puissant message pour la Fête du Canada avec un nouvel extrait sur les pensionnats

Le deuxième album de Matiu sortira en août avec lancement à Innu Nikamu

La nouvelle chanson de Matiu lancée ce 1er juillet exprime les réalités vécues dans les pensionnats autochtones et offre un aperçu de la vie de l’artiste à Maliotenam entouré de ses proches. Sur «Tipatshimushtunan», qui signifie «racontez-nous», Matiu demande à ses ancêtres de lui montrer comment vivait l’Innu d’autrefois.

Il dénonce les injustices des pensionnats autochtones et les effets de l’évangélisation. Matiu profite de la Fête du Canada pour passer un puissant message avec un court-métrage réalisé par Jean-Vital Joliat. Entre documentaire et vidéoclip, l’œuvre exprime les réalités dans les pensionnats autochtones. Voir le documentaire ici

Réalisation de Louis-Jean Cormier

La chanson Tipatshimushtunan se retrouvera sur le deuxième album de Matiu qui sortira en août. Elle propose un harmonieux mélange de langues entre l’innu, le naskapi et le français. Le nouvel album sera présenté en primeur le 4 août au festival Innu Nikamu de Maliotenam et le 13 août au festival Présence autochtone de Montréal.

L’œuvre a été réalisé par Louis-Jean Cormier, qui a également assuré la prise de son au Studio Dandurand en plus de s’occuper du mix et de jouer de la guitare. Matiu s’est entouré de musiciens d’exception: son fidèle acolyte Marco Dionne (batterie), Alexis Dumais (Piano et Wurlitzer), Mathieu Désy (contrebasse) et Alex Métivier (effets sonores et chœurs).

Matiu est l’invité de Dan-Georges Mckenzie ce soir à la Fête du Canada au Parc du Vieux-Quai de Sept-Îles.