Mère et fils au micro radio-télé en langue innu-aimun pour une description unique des matchs au tournoi Mario-Vollant

Joyce Dominique et son fils René-Itualiss Picard en duo à la présentation à CKAU et InnuwebTV des matchs du Tournoi Mario-Vollant. (Photo Facebook)

Pionnière de la description des matchs de hockey à la radio en langue innu-aimun, Joyce Dominique éprouve une grande fierté après avoir coanimé avec son fils René-Itualiss Picard à la radio CKAU et sur InnuwebTV lors du Tournoi de hockey Mario-Vollant en direct de l’aréna de Maliotenam ce week-end. À sa première expérience, René-Itualiss a été un habile commentateur sportif et se sentait le Pierre Houle de la Nation innue.

Son fils n’était pas au monde lorsque Joyce s’est démarquée comme première femme autochtone à commenter en direct les parties de hockey. Elle a peaufiné l’utilisation des mots en innu-aimun pour suivre l’action et décrire les aller et venues de la rondelle. Son fils l’a étonné en «switchait» habilement de sa langue maternelle au français dans le feu de l’action.

«Ce sont des joueurs de sa génération qu’il connaissait. Nous avons eu beaucoup de beaux commentaires. On m’a dit que c’était beau de nous voir travailler mère et fils, mais qu’il était meilleur que moi», décrit Maman Joyce Dominique.

Entrevue avec Joyce Dominique et René-Itualiss Picard, coanmateurs sportif à CKAU au Tournoi de hockey de Maliotenam

René-Itualiss Picard précise que l’innu-aimun est sa langue maternelle, mais qu’il converse seulement en français avec les jeunes de sa génération puisqu’ils ont fait leur étude dans cette langue. Le duo mère-fils a visiblement apprécié l’expérience. On pourrait bien les réentendre lors d’autres événements sportifs dans la communauté de Uashat mak Maliotenam.