Michel Bellavance craint une faible participation aux élections municipales à cause de la COVID

Michel Bellavance entrera en fonction comme directeur de L'Élyme des sables le 10 janvier

Le candidat à la mairie de Sept-Îles Michel Bellavance se dit préoccupé par l’impact potentiel des élections fédérales et des mesures sanitaires sur le taux de participation lors du scrutin municipal du 7 novembre. Environ un électeur sur deux n’a pas participé aux deux dernières élections pour Sept-Îles, avec un taux de participation de 51 % en 2013 et de 48,6 % en 2017.

«Il sera difficile de mobiliser la population une deuxième fois en deux mois, estime le candidat Bellavance. Pourtant, les municipalités sont au cœur du quotidien des Septiliens», pense-t-il.

Le gouvernement provincial reconnaît les municipalités comme des gouvernements de proximité. Les villes exercent un pouvoir réel dans divers champs de compétence qui ont un impact direct sur la qualité de vie des gens, comme les loisirs, les activités communautaires, parcs, espaces verts et développement économique, rappelle Michel Bellavance.

Michel Bellavance a confirmé à la fin du mois de juin sa candidature à la mairie. Conseiller municipal du district Sainte-Famille depuis 8 ans, les infrastructures seront au cœur de sa campagne. Il n’est toujours pas convaincu de la pertinence d’investir dans un hôtel de ville et croit encore que le projet déposé par la Ville pour un nouveau complexe sportif serait l’idéal pour Sept-Îles.