Mine de fer Kami à vendre dans la fosse du Labrador

Le nouveau plan d'action nordique permet de compléter la modernisation des installations à Pointe-Noire/Sept-Îles.

La Cour supérieure de Terre-Neuve/Labrador nomme la firme Deloitte Restructuring pour la vente de la mine de fer Kami située entre Fermont et Labrador City. Le marché est favorable à la vente de l’ancienne mine d’Alderon, avec un prix du fer de haute pureté en hausse depuis le début de la pandémie.

Rappelons qu’Alderon a été incapable de rembourser un prêt de 14M$ US. Le prêteur Sprott Resource a forcé une démission des administrateurs de l’entreprise et pris le contrôle de son actif.

Ancien propriétaire du projet Kami, la société d’investissement terre-neuvienne Altius Minerals conserve une redevance de vente de 3% sur la mine. Deux groupes chinois, dont HBIS, détenaient la majorité des actions dans le projet Kami, perdu par Alderon.

Cette entreprise a été partenaire de la construction du quai multiusager pour un transbordement au Port de Sept-Îles. Le projet Kami nécessite un investissement de près d’un milliard de dollars. Le gisement de haute pureté permettrait une opération avec huit millions de tonnes de minerai de fer pendant 23 ans.