Mission accomplie pour la desserte en Basse-Côte-Nord malgré le bris du Bella Desgagnés

Le Bella Desgagnés charge chaque semaine à Rimouski et Sept-Îles la marchandise destinée à Anticosti et la Basse-Côte-Nord pendant la saison de navigation.

Toutes les marchandises ont été livrées en fin de semaine dernière dans les communautés isolées de la Côte-Nord, grâce au retour du Nordik Express en fin de saison. La Société des traversiers du Québec et son opérateur Relais Nordik sont fiers d’avoir accompli l’ensemble du travail d’une longue saison de desserte, malgré le bris juste avant Noël d’un moteur électrique du navire Bella Desgagnés.

Inactif depuis 4 ans, le Nordik Express a été déployé d’urgence. Il a finalement réalisé huit voyages et livré 1954 tonnes de marchandises. Quelque 66 tonnes de denrées périssables ont aussi été transportées par camion ou avion dans le cadre du service d’urgence mis en place par la STQ, ainsi que 88 tonnes prises en charge plus tôt qu’à l’habitude par le service de désenclavement hivernal routier et aérien.

Pour l’ensemble de l’année COVID, tout près de 20 000 tonnes métriques de marchandise ont transité vers Anticosti et la Basse-Côte-Nord via le service de desserte maritime.

Le NM Bella Desgagnés a subi son bris d’un moteur de propulsion le 16 décembre. Il est en cale sèche depuis quelques semaines et devrait être de retour pour la reprise de la desserte maritime au début avril.