Moins d’attente à l’urgence de Sept-Îles avec deux médecins sur place à partir de janvier

L'urgence devrait opérer avec deux médecins à partir de janvier à l'hôpital régional à Sept-Îles. (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Désorganisé par des éclosions de plusieurs virus respiratoires depuis la mi-novembre, l’Hôpital régional Sept-Îles devrait parvenir à réduire l’attente à l’urgence et les allers-retours vers celle de Port-Cartier, en ajoutant un deuxième médecin en janvier. Le responsable de l’équipe médicale Côte-Nord le Dr Jean-François Labelle annonce que le recrutement de nouveaux médecins à Sept-Îles va améliorer les services.

Plusieurs lits de soins actifs au centre hospitalier sont occupés par des personnes en attente d’une place en CHSLD ou en Ressource intermédiaire, explique le Dr Labelle. Le phénomène contribue à refouler des patients à l’urgence, surtout affecté par l’arrivée de trois virus simultanément. Les améliorations viendront au début de 2023.

Extrait; Dr Jean-François Labelle

Le directeur des Services professionnels du CISSS Côte-Nord est optimiste pour éviter des ruptures de service dans le prochain mois, malgré la pénurie de personnel en santé et les vacances des Fêtes. Il manque toujours des médecins et des infirmières à certains endroits comme Port-Cartier, mais les solutions sont activées.

Extrait; Dr Jean-François Labelle

Depuis 3 ans, le réseau de la santé a testé ses limites. Après la COVID, actuellement c’est le vieillissement de la population qui nous fait voir les faiblesses en infrastructure et en personnel, constate le directeur des Services professionnels.

Entrevue : Dr Jean-François Labelle, directeur des Services professionnels du CISSS Côte-Nord

Pas de partys avec des symptômes

Le directeur régional de la Santé publique, Dr Richard Fachehoun a pour sa part repris ses recommandations en prévention, répétées si souvent pendant la pandémie. «Mettez à jour votre vaccination, portez le masque dans les lieux publiques… Aidez-nous à éviter plus d’hospitalisations!»

Lire aussi – Épidémie de virus respiratoires en Côte-Nord: la Santé publique réclame l’aide du public