Moins de croisières internationales au Port de Sept-Îles en 2020

Le Queen Mary 2 reste fidèle au Port de Sept-Îles depuis 3 ans.

Destination Sept-Îles Nakauinanu a reçu sept annulations pour 2020. Pour l’instant, ce n’est pas le coronavirus qui est en cause, mais bien les mesures de protection des baleines.

On ne sait pas encore comment l’industrie des croisières sera impactée par le coronavirus. À Sept-Îles, les croisières internationales viennent surtout à l’automne pour la saison des couleurs. La pandémie déclarée officiellement ce mercredi aura le temps de se résorber. L’Alliance de l’industrie touristique du Québec confirme que toute l’industrie est en veille concernant la prochaine saison de croisières dans le contexte du virus.

Seulement quatre bateaux de croisière internationale sont confirmés pour Sept-Îles en septembre et octobre, dont le Queen Mary 2, qui reviendra deux fois. La cheffe d’escale Marie-Ève Duguay explique que les annulations sont liées aux mesures de protection des baleines noires renouvelées pour 2020 par le gouvernement du Canada. Elles imposent une réduction de la vitesse dans le golfe Saint-Laurent. Les entreprises qui opèrent des croisières fréquentant le Québec ont revu leur planification en réalisant moins d’escales.